• Madame le Maire,

    Mesdames et Messieurs les Adjoints et Conseillers municipaux,

    Ce conseil municipal est convoqué pour définir, cadrer l'exercice des Pouvoirs des Elus, le mode et les limites de fonctionnement des commissions, les orientations en matière de consultation de la population loossoise, les priorités politiques illustrées par les orientations budgétaires, la représentation des membres du Conseil dans les Ets scolaires, les Conseils d'administration, Comités, Syndicat, mission locale, associations...

    Le Parti Communiste mesure l'importance de ce cadrage et souhaite rappeler les valeurs auxquelles il est attaché pour servir au mieux, dans le cadre de l'intérêt général, les besoins quotidiens des Loossois sur leur lieu de Vie.

    La majorité dégagée à l'issue du scrutin municipal n'est pas absolue pour le groupe arrivé en tête des élections. Plus de la moitié des citoyens votants ont préféré diriger leur choix vers d'autres groupes politiques. Elus, nous ne pouvons pas non plus ignorer ces 41,36 % d'abstentionnistes ni même les 2% de votes blancs ou nuls qui relativisent sérieusement la part de Pouvoir décidé et délégué par la population.

    Cela pose très clairement l'exigence d'une Démocratie vivante qui partage les pouvoirs, dans le Conseil municipal d'abord pour évidemment s'offrir plus largement aux citoyens.

    1. Nous vous  interrogeons sur les décisions que vous prendrez

    ·         Si vous décidiez de Centraliser les pouvoirs, de les partager entre les seuls membres de votre groupe politique : vous mépriseriez, de fait,  le vote de la majorité des citoyens ayant opté pour des candidats de l'opposition. Cela vous ferez renoncer à l'une des priorités que vous avez proclamée : "sortir de l'autoritarisme". Est-ce que les citoyens n'ont pas aussi besoin d'Elus de gauche pour équilibrer la représentation municipale dans les écoles, collèges et lycées, dans les structures de l'action sociale, dans les commissions qui gèrent certaines priorités économiques et orientent les choix budgétaires de la Ville en terme d'investissement ?

    ·         Comment concevez-vous la saisine, le fonctionnement du Conseil municipal ? Est-ce normal, légal, démocratique, de nous faire acter des décisions déjà prises ? Comment comprendre par exemple le choix de gratuité des emplacements à notre Braderie de Loos sans qu'il y ait d'ailleurs eu consultation de tous les Elus ?

    ·         Quelle place donnez-vous à chaque conseiller municipal pour qu'il puisse préparer, débattre, participer concrètement à des décisions qui seraient collectives ? Est-ce normal, légal, démocratique, de nous faire parvenir les documents utiles sans respecter les délais ?

    ·         Quelle conception avez-vous donc de l'utilisation des textes juridiques, des jurisprudences? Faut-il s'appuyer sur ce qui vise à limiter la consultation (votre exemple : le débat d'orientation budgétaire n'est pas obligatoire) ou faut-il au contraire donner du développement aux Droits qui favoriseraient le débat ?

    ·         Pouvez-vous préciser très clairement l'objet, les objectifs des commissions que vous mettez en place, en nombre d'ailleurs particulièrement limité si on se réfère aux expériences antérieures ? Sont-elles de nature à travailler ensuite au plus près pour répondre à la diversité des besoins légitimes de la population ? Tout particulièrement pour ce qui concerne le logement social, l'accès de tous aux services publics ?

    ·         Quel contrôle, quel compte-rendu des mandats exercés par chacun ? Quels bilans intermédiaires réaliser pour conduire l'action municipale sur de grands chantiers ? Quelle qualité des PV des conseils pour accroître la lisibilité ?

    2. Des priorités que nous voulons porter

    ·         promouvoir une culture de la démocratie locale, avec des initiatives citoyennes. Il faut repréciser ensemble ce que pourrait être une vraie démocratie "participative" ; redéfinir l'organisation des consultations pour des décisions authentiquement partagées...

    ·         maintenir les emplois des fonctionnaires de la municipalité et développer la continuité du service public. Nous réprouvons la sous traitance au Privé des services publics.

    ·         valoriser la gestion de la Régie Municipale d'Electricité que nous voulons pérenniser.

    Nous pourrions bien sûr décliner toutes nos priorités en matière de transport public gratuit, de Régie publique d'eau, d'actions et de structures sociales, économiques, de fiscalité (baisse de la taxe d'habitation par exemple)... Mais tout cela nécessite du travail Ensemble avec la population. A Loos, les communistes veulent définir et mettre en œuvre du projet POUR L'HUMAIN D'ABORD et pour le Mieux-Vivre quotidien de tous.

    Nous ne voulons pas douter de votre écoute et vous demandons d'intégrer notre intervention car chaque groupe fait bien partie du Conseil Municipal élu.

    Loos, le 18 avril 2014


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique