• MJH : Une bataille est gagnée mais la mobilisation doit se poursuivre

    Le collectif de défense de la maison des jeunes d’Haubourdin a gagné une bataille !

    L’assemblée générale du 22 octobre qui devait acter la dissolution de la maison des jeunes a été interrompue pour cause de non-respect des statuts et n’a pu procéder à cette liquidation pure et simple.

    Il a quand même fallu que les membres du collectif de soutien bataillent pendant plus d’une heure pour faire entendre raison à M Loridan, président de l’association. La déclaration du porte-parole de ce collectif était pourtant claire  « Les statuts de cette association ont été depuis plusieurs années gravement bafoués […] le conseil d'administration, qui n'a pas été renouvelé comme prévu dans les statuts, ainsi que le bureau n'ont aucune légitimité pour diriger cette assemblée. » Par ailleurs, les 1200 signatures de la pétition contre la dissolution de la MJH étaient là pour témoigner de l’attachement des haubourdinois à cette association. Malgré cela, malgré aussi les conclusions de la commissaire aux comptes qui se montrait optimiste pour l’année 2013, rien n’y faisait. Il aura fallu les interventions répétées de plusieurs membres de l’asso et l'allusion à un chèque douteux* pour convaincre le CA de la nécessité de reporter cette AG.

    Finalement, l’assemblée générale a été interrompue et une nouvelle assemblée aura lieu le 27 novembre prochain, dans le respect des statuts cette fois-ci.

    La section d’Haubourdin du PCF se félicite de cette victoire mais invite tous les haubourdinois à poursuivre la mobilisation en prenant leur carte d’adhérent et en étant présents le 27 novembre pour voter contre la dissolution de la MJH.

    *Interrogé sur un chèque de 29 000 (et quelques) euros (!) pointé par la commissaire aux comptes, le président explique qu'il s'est "trompé" en rédigeant le chèque. Il s'agissait d'un chèque de 2900 euros (et quelques) destiné à payer les services d'un avocat. Le chèque indique bien une somme en chiffres de 2900 euros (et quelques) mais M Loridan a bel et bien libellé en toutes lettres " vingt-neuf mille euros (et quelques)". Une erreur dans ce sens, c'est vraiment très rare !... C'est d'ailleurs pour cela que les banques tiennent toujours compte de la somme écrite en lettres. Une autre question se pose alors : pourquoi la banque, qui a dû remarquer la différence entre la somme en chiffres et celle en lettres, a-t-elle payé sans sourciller? Elle ne se serait pas renseignée auprès de l'émetteur du chèque alors que celui-ci était disproportionné par rapport aux dépenses habituelles ? Tout cela est vraiment très surprenant ! Autre surprise, le chèque est adressé à un avocat dont le travail s'est conclu par une préconisation : dissoudre l'association pour licencier le directeur. Un petit calcul rapide et l'on s'aperçoit que ces 29000 euros correspondent peu ou prou  (émoluments de l'avocat retirés) aux indemnités de licenciement qu'il faudrait verser au directeur pour son départ. C'est probablement une coïncidence, mais il y a des coïncidences bizarres...

    Rappel : Les Maisons des Jeunes sont des structures associatives qui  ont pour objectif la responsabilisation et l'autonomie des citoyens. Elles veulent lier jeunesse et culture dans une perspective d'éducation populaire. A Haubourdin, les activités proposées par la MJH reviennent moins cher aux familles que celles qui sont proposées par le centre social.

    Maison des jeunes d’Haubourdin

    47 rue Rouget de Lisle 59320 HAUBOURDIN

    Tél : 03.20.50.48.34

    Adhésion : de 3 à 8 euros (selon l’âge et le lieu de réésidence)


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :