• La cérémonie des voeux de la section de Loos-Haubourdin

     

    C’est en toute simplicité mais en grande convivialité, que s’est tenue la cérémonie des vœux de la section de Loos-Haubordin du Parti Communiste Français ce dimanche 30 janvier dans la salle Beaupré à Haubourdin.

    La simplicité était de mise, en effet, en ces temps où, comme le souligne Philippe Ledoux, secrétaire de section, " les événements de l’actualité touchent toutes les couches sociales avec une impertinence honteuse ", où " la misère n’a jamais été aussi inquiétante". C’est, dit-il, un véritable accident : " un accident d’injustice, un accident d’intolérance, un accident d’inégali ".

     Accueil

    Cependant, a-t-il ajouté, nous n’étions « pas là pour signer ce triste constat » mais pour montrer que " notre détermination et notre témérité doivent être plus que de rigueur ".

    Et pour preuve,

    son discours (dont nous vous proposons l’intégralité en fin d'article) avait été précédé d’une déclaration d’Angélique Martin, notre très jeune et toute nouvelle secrétaire adjointe de section, qui s’exprimait au nom  des jeunes communistes :

    " Au sortir du mouvement social sur les retraites, je souhaite vous dire au nom de la jeunesse communiste que si rien n’a été gagné, rien n’est perdu. Nos sommes les électrons communistes libres, libres de penser, libres d’agir, libres de parler, libres de voter.
    Cette génération que je représente ne se laissera pas faire.
    Nous avons besoin de votre vécu pour, comme le dit souvent Philippe, avoir l’esprit de la gagne.
    Bonne année à tous et vive le parti communiste français. "

    A son instar, " ayons de l’audace sans limite ", comme conclut Philippe, qui veut " partager un vœu, celui que nous soyons tous des porteurs d’espoir " pour réaliser " un rêve de bonheur égalitaire ".

     

    Discours de Philippe Ledoux, secrétaire de section :

     

    Accueil

     

     Cher amis et camarades

     C’est toujours un moment chaleureusement agréable de vous rencontrer, soyez rassurés je ne brosserai pas l’ensemble des événements de l’actualité qui frappe toutes les couches sociales avec une impertinence honteuse.
                    Néanmoins, j’inviterai notre comité de section à se réunir mensuellement pour débattre et décider de notre activité notamment en cette période pré-électorale. Nous voila donc projetés dans une nouvelle décennie de ce 21ème siècle, il nous appartient de mettre en œuvre ce que nous aurons décidé.
                   Chers amis et camarades, il y a un accident en cette période, accident d’injustice, accident d’intolérance, d’inégalité de l’abrogation des acquis détenus de longues luttes.

    Nous ne sommes pas là pour signer ce triste constat.

    Pour que le mot social ne soit plus galvaudé, ni bafoué, notre détermination et notre témérité doivent être plus que jamais de rigueur.
                   Toute cette avalanche d’événements nous confirme la raison d’être eurosceptique ainsi que d’être dubitatif sur les effets pervers de la mondialisation.
                   Alors que Nicolas SARKO se veut être le fédérateur des pays transméditerranéens, jamais autant d’insurrections et de révoltes en Tunisie, en Algérie, en Egypte n’ont eu d’égal retentissement dans le choc et le non-respect des cultures. Comment pouvons-nous accepter une telle ingérence d’un mégalomane qui s’auto déclare comme gendarme du Monde ?  Alors que dans notre pays, nos régions, nos villes, villages et quartiers, la misère n’a jamais été aussi préoccupante avec cette peur constante du lendemain.  
                   Il y a, de mon point de vue, un véritable danger qui exige un véritable chantier pour éradiquer le populisme des extrêmes.

    Raison gardée d’être des femmes et des hommes de conviction, je vous appelle à l’audace sans limite. Si nous ne conjuguons pas expressément notre regard solidaire, d’écoute et d’analyse, il est évident que la facture aura plus tôt que tard une odeur de sentence sociale.

    Le secrétaire de section que je suis, émets et partage avec vous un voeu, celui d’être porteur d’espoir, que la vie est possible autrement ; soyons-en convaincus.
                   Pensons et agissons pour celles et ceux qui attendent de nous autre chose que la fallacieuse soumission.

    Je fais un rêve de bonheur égalitaire entre les peuples.
                    L’heure de l’alternative est arrivée, celle des amertumes est proscrite.

    Convaincu de pouvoir compter sur votre dynamisme pour battre le pavé et affirmer qu’être communiste en ce 21ème siècle s’inscrit pleinement dans ce qui nous ressemble et ce qui rassemble.

    Sachez pouvoir compter sur notre comité de section pour articuler toutes les initiatives que vous aurez décidées, jamais seul, toujours plus nombreux avec les communistes.
                   Ça passe par de nouvelles conquêtes et systématiquement par l’adhésion, ne soyons pas frileux, devinez notre satisfaction d’annoncer un nouvel adhérent, 2, 3 ou plus.

    Si la partition de notre devenir nous appartient, nous sommes les compositeurs d’aujourd’hui pour demain, osons pour résister, résistons pour exister.

    A vous toutes et tous en cette nouvelle année, je souhaite pleine santé, parce que nous allons en avoir besoin ! Du bonheur partagé à vous et vos proches et le plaisir d’apprécier les futurs succès que nous allons obtenir

                                        Merci

     

     



    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    leader59
    Vendredi 4 Février 2011 à 13:11

    2012, élection du chef de l'état, soit 15 mois, le temps passe très vite, pour moi c'est après demain, plus que jamais il nous faut rester mobilisés, unis et vigilants ce sera la seule façon de faire basculer ce pouvoir "bonapartiste" et ses idées actuelles qu'il faut combattre à tout prix.

    Ensemble nous pouvons faire évoluer les choses et nous le devons.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :